dimanche 11 décembre 2016

Bugnes MOELLEUSES

Comme chaque année à la même époque, à l'approche de Noël, la bugne pointe le bout de son nez dans ma cuisine

Une spécialité de chez moi (l’Ardèche, ou Drôme)

Préparation : à faire la veille au soir ou le matin pour le soir même

Ingrédients :pour 2 grosses assiettes de bugnes

500 g de farine

125 g de beurre

2 sachets de levure de boulanger déshydratée (j'utilise la levure Briochin, marque ALSA*)

100 g de sucre

4 œufs

1 cuill. à soupe de rhum ou fleur d’oranger (facultatif)

5 cl d'eau

1 cuill. à café de sel

Allez, c'est parti :

Dans un grand saladier, mélangez la farine avec le sucre. Faites deux puits de part et d'autre du saladier. Versez la levure de boulanger dans l'un et le sel dans l'autre [il est préférable de ne pas mettre directement en contact la levure et le sel car ce dernier a tendance à inhiber son effet]. Rebouchez les puits avec la farine. Formez un puits au centre, cassez-y les œufs. Par ailleurs, faites fondre le beurre. Ajoutez le beurre tiède dans le puits et le rhum. Mélangez bien le tout avec jusqu'à obtention d'une pâte homogène. La pâte obtenue est collante, c'est normal. Couvrez d'un torchon propre et laissez lever, à température ambiante et à l’abri du courant d'air, jusqu'a ce qu'elle double de volume (environ 4h) ou durant la nuit. [Astuce : pour accélérer la levée, placez votre saladier près d'une source de chaleur (ex : radiateur)] Le lendemain matin (si vous l'avez faites la veille) ou en début d'après -midi (si vous l'avez faites le matin), farinez un plan de travail et versez-y la pâte. Retravaillez-la rapidement avec vos mains farinées afin d'évacuer le gaz et de la faire retomber. Normalement la pâte doit être beaucoup moins collante. [Evitez de la travailler trop longtemps, elle risquerait de devenir compacte et de perdre son élasticité, 1 petite minute suffit. Etalez la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 2 ou 3 mm, découpez vos bugnes de la forme et taille que vous souhaitez. Plongez-les dans l'huile bien chaude jusqu'à ce qu’elles soient dorées. Pensez à les retournez à mi-cuisson. Faites attention ça dore vite ! Déposez-les sur de l'essuie tout afin d'absorber l'excédent d'huile. Saupoudrez de sucre.


7 commentaires:

  1. Des bugnes à Noël, tiens donc, chez moi, c'est plutôt au moment du carnaval!!!
    Dine avec SANDRINE
    http://dineavecsandrine.eklablog.com

    RépondreSupprimer
  2. Je croyais aussi que les vignes étaient la friandise de Carnaval mais pourquoi pas Noël ? Et pourquoi pas toute l'année ? C'est tellement bon... bravo en tout cas pour ta recette, le résultat est "excellentissime"... J'adore ! Une belle journée, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Grrrrrr !!! J'ai écrits "bugnes" et l'ordi écrit "vignes".... Grrrrrr.... bisous

    RépondreSupprimer
  4. ça doit être super bon ces gourmandises! bonne semaine

    RépondreSupprimer
  5. Ah bon les bugnes chez nous à Lyon et région c'est pour Mardi Gras. Elles ont l'air absolument délicieuses. Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Oh j'adore les bugnes, c'est tellement bon
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer